ChroniquesUNE

El Otmani : Un discours approximatif !!

Vraisemblablement, notre chef de gouvernement a un problème avec la langue française. Et en visionnant ses différentes déclarations, on se rend compte que le problème persiste également dans la langue Arabe classique et Anglaise.

On est bien d’accord, la langue n’est pas sacrée. Et les prouesses technologiques permettent de régler ce problème de communication, via différentes techniques de traduction en temps réel. Mais la question qui se pose, est-ce que le chef du gouvernement Marocain a uniquement un problème de communication, ou bien est-ce un problème de notions et de background ?

Les notions sont importantes, et un médecin qui, a priori, a fait ces études en français devrait normalement maitriser les abus de langage dont Mr. El Otmani est victime.
Pour être plus explicite, il est de mise de donner des exemples concrets :
Il y a de forte chance qu’un élève issu de l’éducation nationale marocaine confonde la poitrine avec le haut du ventre, uniquement parce que sa maitresse voilée ne pouvait pas toucher sa poitrine devant des enfants en primaire. Lors de l’explication gestuelle de l’emplacement de cette partie du corps humain, la maitresse se permet de toucher son estomac au lieu de toucher sa poitrine. Par la suite, Il est fort probable que cet élève, sérieux et appliqué, continu de confondre la poitrine avec l’estomac de sa maitresse, pour le restant de sa vie. Ou bien qu’il y réfléchit à deux reprises avant de faire la distinction entre ces deux parties du corps humain.

Cet exemple concret est d’autant plus valable pour d’autres notions plus abstraites. Par exemple, l’explication d’un marabout, ou d’un F9ih, des notions de libre arbitre ou bien de la liberté de conscience seront bien plus proches de l’univers de Games Of Thrones que de Maïmonide, que celui de Spinoza !
Oui, Peut être que Mr. El Otmani est victime de cette construction sociétale, et qu’il a subit de plein fouet l’impact de l’éducation nationale marocaine. Et peut être même qu’il n’en est pas conscient.

Pour ne pas se perdre dans ces exemples révélateurs et représentatifs, et afin de contribuer à l’amélioration du discours et de la communication de Mr. El Otmani, procédons à la rectification de quelques notions de base :
Mr. Le chef du gouvernement Marocain :

-L’incertitude est non mesurable, alors que le risque est mesurable car il en est le résultat.

-Une communication gouvernementale doit être claire et concise.

-Votre discours vient confirmer une certaine incertitude substantielle liée à la pandémie actuelle, alors que votre traitement du sujet des MRE relève de l’incertitude de procédure.

-L’information !! c’est le challenge réel. Par contre, la communiquer relève de la technique et de l’art.

Mr, Si vous trouvez ces notions très vagues, vous disposez du puissant outil INTERNET où l’information est démocratisée. C’est ce même outil, qui permet à un citoyen lambda de checker la véracité des dires de nos décideurs, leurs diplômes, et autres…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page