Maroc

Fès-Meknès : 556 projets de 18 MMDH programmés entre 2015 et 2021

Un total de 556 projets d'un investissement global de 18 milliards de dirhams (MMDH) ont été programmés durant le mandat du conseil régional de Fès-Meknès 2015-2021, a indiqué, jeudi à Fès, le président du Conseil, Mohand Laenser.

Ce bilan concerne les projets touchant les différents secteurs et faisant partie des programmes approuvés par le conseil, notamment le contrat programme État-région (2020-2022), le programme de réduction des disparités spatiales et sociales en milieu rural (2016-2021) et celui relatif à la mise à niveau des infrastructures et des structures économiques, sociales, culturelles et environnementales (2015-2021).

Lors d’une conférence de presse de présentation des réalisations de la Région, M. Laenser a qualifié d’ »honorable » le bilan de son mandat à la tête du conseil régional de Fès-Meknès, soulignant que les objectifs fixés consistaient à donner la priorité à l’aménagement du territoire, selon une vision prospective et participative, œuvrer pour l’équilibre et l’équité territoriale et spatiale et organiser les rapports entre les acteurs au niveau régional, de manière à réaliser la convergence entre les différents politiques et programmes.

Selon les points saillants de ce bilan, les réalisations du conseil ont touché sept axes principaux, dont celui de la planification territoriale, auquel une importance particulière a été accordée. Après l’élaboration du schéma régional de l’aménagement du territoire et le Programme de développement régional (PDR), le conseil a approuvé un contrat-programme avec l’État d’un investissement de plus de 11 MMDH, ‘’le premier du genre au niveau national’’.

Il a été aussi question de la mise en œuvre du programme de réduction des disparités dans le milieu rural, lequel porte sur 284 projets d’un montant global de 2,12 MMDH et celui relatif à la mise à niveau des axes routiers stratégiques (2,82 MMDH), dont le dédoublement de la route nationale 8 reliant Fès à Taounate et la réhabilitation d’autres à Meknès, Ifrane, Sefrou et El Hajeb. Il a été procédé, dans le même cadre, à la réalisation de projets de désenclavement au niveau de certaines provinces.

S’agissant du développement économique, qui occupe une place centrale dans l’action du Conseil, des projets de 3,52 MMDH ont été réalisés ou programmés, portant notamment sur la création et l’organisation des zones économiques, industriels et logistiques, dont la zone d’accélération industrielle Ain Chegag (Sefrou), le Technoparc de Fès, la zone logistique Ras El Ma, la zone industrielle ‘’Fez Smart Factory’’ (FSF), outre la réalisation de zones d’activité économique.

L’action du conseil a porté également, en ce qui concerne le même axe, sur la promotion de l’emploi, l’encouragement des investissements, à travers la création d’un fonds régional d’appui aux projets d’investissement industriel, le développement du tourisme, ainsi que l’économie sociale et solidaire et les produits de terroir.

Le conseil régional a investi aussi dans le développement social, culturel et sportif, à travers la mise en place et le renforcement des infrastructures et l’appui aux différentes activités et initiatives.

Dans le domaine du développement social, plusieurs projets ont été programmés ou réalisés, dont la création et l’équipement des hôpitaux dans toutes les préfectures et provinces de la région, le soutien à l’enseignement primaire, outre la contribution aux efforts de lutte contre la pandémie liée à la Covid-19.

Quant au développement culturel, il a été procédé à la programmation de plusieurs projets, dont ceux relatifs à la réhabilitation et la valorisation de la médina de Meknès (2019-2023), la valorisation des activités économiques et l’amélioration des conditions de vie dans la médina de Fès (2020-2024), la construction et l’équipement du Palais des Congrès et du Grand Théâtre de Fès, outre la création de centres culturels, à travers le territoire de la région.

L’action du conseil a porté, au cours de ce mandat, sur le développement des axes liés à l’aménagement du territoire, notamment la mise à niveau des centres urbains et émergents, à la protection de l’environnement et au développement de la formation professionnelle et des compétences.

Dans ce cadre, il sera procédé, notamment, à la création d’une cité des métiers et des compétences dans la région, la mise à niveau de cinq instituts de formation professionnelle et la construction d’un internat, la construction et l’équipement de la cité universitaire Agdal et des cités universitaires à Ain Chegag, Boulemane, Sefrou, Ifrane, El Hajeb, Meknès et Taounate, outre un centre régional dédié au digital.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page