UNE

Recours juridique en Grande-Bretagne contre le Sahara Marocain

 

Durant la période transitoire post-Brexit, le Royaume-Uni est resté membre de l’union douanière de l’Union Européenne. L’approbation du parlement européen, le 27 avril 2021, d’un accord sur les futures relations entre l’UE et le Royaume-Uni a également donné lieu à de nouveaux accords entre le Royaume-Uni et le Royaume du Maroc.

Western Sahara Compaign UK (WSC-UK) entame des actions juridictionnelles pour contester les nouveaux accords commerciaux post-Brexit entre le Royaume-Uni et le Royaume du Maroc.

Pratiquant le lobbying dans toute sa dérive pernicieuse, WSC-UK sollicite les tribunaux britanniques pour se prononcer sur la conformité de ces nouveaux accords commerciaux (Maroc/UK) vis-à-vis des principes du droit international, en plaidant pour exclure les ressources et les produits en provenance du Sahara Marocain de ces nouveaux accords.

Mandaté par l’Union Marocaine des Droits et des Libertés (UMDL), le cabinet d’avocats Sterling Stamp à Londres se dit prêt à mobiliser les ressources nécessaires pour faire face à ce recours juridique, et défendre les intérêts de l’intégralité du territoire Marocain.

Le comité préparatoire de l’UMDL sollicite le courage et le dévouement des forces vives Marocaines à incarner les combats de la société civile, de la société politique, et des idéaux qui agissent pour l’intérêt général de leur pays pour défendre la souveraineté, non négociable, du Royaume du Maroc sur tout son territoire.

Il ne fait guerre de doute que ce premier recours en annonce de nombreux autres.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page