UNE

Vaccin Covid-19 au Maroc : COMMENT EN SOMMES-NOUS ARRIVÉ LÀ ET QUE SE PASSERA-T-IL AU COURS DES PROCHAINS MOIS ?

Par : Samir Machour

Je publie rarement des mises à jour concernant la chaîne d’approvisionnement du vaccin Covid-19, tout simplement parce que je sais à quel point cette chaine est volatile et qu’elle pourrait changer à n’importe quel moment. Je voudrais, en revanche, que tout le monde sache combien il nous a éte difficile (et ce n’est pas encore fini) de se procurer le vaccin. Cette course qui a été en premier une course pour le développement du vaccin s’est transformée aujourd’hui en une course pour s en approvisionner, peu importe le prix et quel qu’en soit les conséquences.
Les chiffres sont faciles à comprendre :

193 pays ont commandé plus de 20 milliards de doses à livrer d’ici la fin de 2021. La grande majorité de ces commandes, soit plus de 83 %, proviennent des pays développés. Sauf que : la capacité de production mondiale planifiée (elle n’existe pas encore aujourd’hui) de tous les vaccins réunis ne dépasse pas 9,2 milliards de doses d’ici la fin de 2021 – ce qui est à peine suffisant pour vacciner environ 4,8 milliards de personnes (dans le cas où la totalité de la capacité planifiée est délivrée).

AstraZeneca, Pfizer et Moderna ont ensemble une capacité de production combinée de 5,3 milliards de doses prévues pour fin 2021 (et ce n’est pas encore sûr). Sinovac et Sinopharm, 1 milliard de doses chacun, CanSino, 200 millions de doses, Spoutnik, 500 millions de doses et J&J, un milliard de doses d’ici a fin 2021.

Cela signifie que l’autre moitié de la planète devra attendre 2023 pour être entièrement vaccinée et que les pays devront donner la priorité en 2021 aux personnes qui devraient absolument être vaccinées par rapport a ceux qui peuvent attendre jusqu’en 2023.

La mise au point du vaccin Covid a pris moins d’un an. La fourniture du vaccin à tout le monde prendra probablement de 2 à 3 ans. La chaîne d’approvisionnement de tout ce qui fabrique un vaccin n’a jamais été prête à faire face à une montée de la demande de cette ampleur et si rapidement. Les flacons, seringues, bouchons, équipements, etc. sont tous en pénurie chronique. Commander des flacons de verre aujourd’hui prend un an et quelquefois même plus pour être livré, alors qu’en temps normal, cela prenait moins de 3 mois.

Si on prend en compte, les jeux politiques sur la seine internationale, vous comprendrez que notre pays est bien chanceux d’avoir pu vacciner plus de 10% de notre population, loin devant beaucoup d’autres pays développés.

Cela dit, les prochaines semaines et les prochains mois seront difficiles. Nous avons gagné quelques petites batailles. Nous gagnerons, ensemble, la grande bataille quand plus de 70% de notre population est vaccinée, ou alors quand tous ceux et celles qui doivent être vaccinés le sont. Nous devons tous être patients, continuer à nous protéger et à protéger les autres, en portant un masque, en gardant la bonne distance entre nous et en étant prêt à s’adapter aux changements à venir. Le vaccin, seul, n’est pas et ne sera pas la seule solution pour revenir un jour a une vie normale. Nos attitudes comptent également.
Allah Maakoum

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page